Réinsertion par des ateliers professionnels dans les prisons

Résumé

Ce projet compte 29 ateliers professionnels dans 5 prisons du Togo (Kara, Kpalimé, Lomé, Vogan, Aného). Il comprend également une amélioration des conditions de détention, un soutien post incarcération, de la médiation familiale et un appui aux femmes de détenus.

Pays

Togo

Période

8ème année

Bénéficiaires direct.e.s

350 détenu.e.s et 30 femmes de détenus

Budget

CHF 143’000

Partenaire local

Fraternité des Prisons du Togo

Les prisons du Togo sont réputées pour leurs conditions de détention déplorables. Le taux d’occupation moyen dépasse les 165%. Cette surpopulation carcérale est largement due à l’absence d’une véritable politique de réinsertion et donc à un fort taux de récidive.

Depuis 2010, la Fraternité des Prisons du Togo, notre partenaire local, met en place des ateliers de formation au sein des prisons togolaises. Nous les avons rejoints en 2016 afin de développer ces activités (notamment via la création de nouveaux ateliers, la mise en place de coopératives gérant les revenus engendrés par la vente des articles produits en ateliers, et l’appui aux femmes de détenus et aux ex-détenu.e.s).

Grâce à cette formation professionnelle et ce soutien à la réinsertion, le taux de récidive des bénéficiaires du projet diminue très largement (moins de 10%) en comparaison aux détenu.e.s non bénéficiaires (plus de 60% de récidive).

Formation

350 détenu.e.s/an en formation dans 29 ateliers (couture, coiffure, tissage, cordonnerie, bijouterie, etc.) au sein de 5 prisons

Vente des productions des ateliers

5 boutiques d’expo-vente dans les prisons, 2 boutiques externes dans les villes de Tsévié et Kpalimé, ainsi que des stands de vente sur les marchés, etc., permettent de vendre les articles produits par les détenu.e.s dans les ateliers. Des coopératives gérent ces ventes.

Appui aux femmes de détenus

  • 30 à 50 femmes de détenus par an sont formées en entreprenariat et activités génératrices de revenu (AGR)
  • Ces femmes reçoivent aussi des prêts (sans intérêts) pour développer leurs AGR et participer à la vente des productions réalisées par leur mari

Amélioration des conditions de détention

  • 5 unités de soin (pharmacies) sont mises en place et alimentées en médicaments nécessaires
  • 350 kits alimentaires (riz, tomates, sardines, savon) sont distribués mensuellement aux détenu.e.s

Soutien post détention

50 à 70 personnes détenues/an sont soutenu.e.s à leur sortie de prison (apprentissage ou création d’entreprise).

Réinsertion familiale

10 visites mensuelles auprès des familles de personnes détenues sont réalisées afin de favoriser la réinsertion familiale (médiation familiale).

Découvrez le reportage de la RTS sur notre projet

Et voici la version locale faite au Togo

Je soutiens ce projet

Tous nos projets en cours