CÔTE D’IVOIRE ONESIME

CÔTE D’IVOIRE ONESIME

Formation agricole et réinsertion familiale des mineurs en conflit avec la loi

Lieu Taboitien, Côte d’Ivoire
Période fin 2017 à fin 2020
Axes d’intervention Insertion et sensibilisation

prj_cot

Plus de 80% des mesures qui sont appliquées par les juges des enfants sont des peines privatives de liberté, avec pour corollaire une augmentation du taux de récidive. Le Centre offre aux juges une alternative à l’incarcération pour le placement des mineurs.
« ONESIME » s’est construit sur l’expérience du projet des ateliers de formations professionnelles (menuiserie, couture, jardinage) au sein du Centre d’Observation des Mineurs (COM) d’Abidjan pour près de 150 mineurs.

Cette expérience a corroboré le fait que trop souvent les mineurs libérés sans suivi et sans soutien de leurs familles, continuent dans le milieu de la délinquance. En Côte d’Ivoire le nombre de structures de formation adapté à ces mineurs est insuffisant.
C’est la raison pour laquelle ce nouveau projet porte sur la création d’une structure de réhabilitation des mineurs en conflit avec la loi, qui leur offre une véritable chance de réinsertion.

  • Prévention de la délinquance et diminution de la récidive
  • Réinsertion professionnelle
  • Réinsertion familiale
  • Réinsertion sociale

< Construction du Centre et installations agricoles/piscicoles
<
Formations agricoles, piscicoles et suivi des bénéficiaires
<
Promotion des liens familiaux
< Suivi post-formation

Budget : CHF 258’603

Financement:

FEDEVACO (DDC) : CHF 60’000

Fonds Propre : CH 10’728

Participation locale : CHF 29’875

Ambassade de Suisse en Côte d’Ivoire : CHF 40’000

Fondation Migros : CHF 50’000

Interaction : CHF 16’000

Montant recherché : CHF 52’000

Association locale partenaire :
La Fraternité Nationale
des Prisons de Côte d’Ivoire

Coordinateur :
Henri Amanizan N’yamien
Directeur exécutif
Association Nationale des Prisons de Côte d’Ivoire

CHRYZALID CONTACT PROJET :
Laurence Girod

laurence.girod@chryzalid.org
+41 21 903 02 75

+ CONTEXTE

Plus de 80% des mesures qui sont appliquées par les juges des enfants sont des peines privatives de liberté, avec pour corollaire une augmentation du taux de récidive. Le Centre offre aux juges une alternative à l’incarcération pour le placement des mineurs.
« ONESIME » s’est construit sur l’expérience du projet des ateliers de formations professionnelles (menuiserie, couture, jardinage) au sein du Centre d’Observation des Mineurs (COM) d’Abidjan pour près de 150 mineurs.

Cette expérience a corroboré le fait que trop souvent les mineurs libérés sans suivi et sans soutien de leurs familles, continuent dans le milieu de la délinquance. En Côte d’Ivoire le nombre de structures de formation adapté à ces mineurs est insuffisant.
C’est la raison pour laquelle ce nouveau projet porte sur la création d’une structure de réhabilitation des mineurs en conflit avec la loi, qui leur offre une véritable chance de réinsertion.

+ OBJECTIFS
  • Prévention de la délinquance et diminution de la récidive
  • Réinsertion professionnelle
  • Réinsertion familiale
  • Réinsertion sociale
+ ACTIVITES

< Construction du Centre et installations agricoles/piscicoles
<
Formations agricoles, piscicoles et suivi des bénéficiaires
<
Promotion des liens familiaux
< Suivi post-formation

+ BUDGET

Budget : CHF 258’603

Financement:

FEDEVACO (DDC) : CHF 60’000

Fonds Propre : CH 10’728

Participation locale : CHF 29’875

Ambassade de Suisse en Côte d’Ivoire : CHF 40’000

Fondation Migros : CHF 50’000

Interaction : CHF 16’000

Montant recherché : CHF 52’000

+ COORDINATEUR

Association locale partenaire :
La Fraternité Nationale
des Prisons de Côte d’Ivoire

Coordinateur :
Henri Amanizan N’yamien
Directeur exécutif
Association Nationale des Prisons de Côte d’Ivoire

CHRYZALID CONTACT PROJET :
Laurence Girod

laurence.girod@chryzalid.org
+41 21 903 02 75